RSE France

Méthodologie

Méthodologie d'évaluation RSE France 26000




Les méthodologies déployées par RSE FRANCE s’appuient sur des référentiels internationaux universellement reconnus et utilisés 

Nos méthodologies, qu’elles concernent l’élaboration et le déploiement d’une politique RSE, l’évaluation des engagements RSE ou la vérification du reporting RSE, prennent appui sur des référentiels internationaux incontournables. 

Publiées en novembre 2010, les lignes directrices de l’ISO 26000, adossées aux normes internationales de comportement (conventions de l’OIT, engagements de l’ONU : Global Compact / Pacte Mondial, principes directeurs de l’OCDE…), définissent les champs d’action possibles de la Responsabilité Sociétale pour tout type d’organisation. Signées par un grand nombre de pays, elles constituent le principal référentiel opposable pour concevoir et déployer une politique RSE.

La série de normes baptisée AA1000 fournit un cadre à l’identification des priorités en matière de développement durable et un guide pour l’appréciation de l’information communiquée.

La Global Reporting Initiative (GRI) propose un cadre harmonisé, des principes et des indicateurs pour rendre compte des performances RSE. C’est aujourd’hui le standard le plus répandu dans le monde occidental pour juger de la qualité d’un rapport RSE. La version 4 a été publiée en 2013.

Le référentiel ISAE 3000, développé par la Fédération internationale des experts comptables, établit les principes de base et les procédures d'audit pour des missions de vérification des informations extra-financières.

D’autres initiatives sont potentiellement porteuses d’améliorations, notamment l’IIRC (International Integrated Reporting Committee) dont l’objectif est de rassembler l’information financière, environnementale, sociale et de gouvernance, dans un format clair, concis, cohérent et comparable afin de mieux rendre compte de la performance globale d’une organisation. 

Les normes sont importantes pour définir des méthodologies robustes. Toutefois, elles doivent rester un outil au service d’une démarche d’amélioration. Ainsi, notre approche de la vérification du reporting RSE n’est pas axée sur la conformité à des normes. Elle s’adapte à la maturité de l’entreprise en matière de RSE. Il faut parfois plusieurs années pour mettre au point un reporting qui puisse véritablement être considéré comme un outil de motivation interne et de réputation externe.

L’approche méthodologique RSE France 26000 est une approche qui permet de rendre compte de la tangibilité d’une démarche sur les champs d’action définis dans la norme ISO 26000. Les champs sont hiérarchisés en fonction de la matérialité des enjeux (largement tributaire du secteur d’activité et du territoire d’implantation). L’analyse prend appui sur la logique du PDCA bien connue de toutes les organisations qui pratiquent l’amélioration continue. 

Les 12 angles d’analyse mobilisés permettent d’objectiver le jugement et d’aboutir à une conclusion motivée sur la performance de l’organisation sur chaque champ ou, à un niveau consolidé, sur chaque question centrale de l’ISO 26000. L’organisation dispose alors d’une cartographie de ses risques et opportunités en matière de RSE.